L’association Les Grandes Tables du Monde célébrée à Marrakech

Après l’agitation new-yorkaise c’est à Marrakech, que Les Grandes Tables du Monde célèbre la haute gastronomie pour leur 64ème congrès. La ville ocre, méditerranéenne par essence, enivrante de parfums, de sons et de vie, est le théâtre de ce rendez-vous annuel, placé sous le signe de l’excellence, de la convivialité et de la réflexion.

Marrakech, entre tradition et modernité
Ville rêvée autant que célébrée par les artistes au cours des siècles derniers , lieu d’histoire et de culture, mais surtout d’échanges entre les civilisations, Marrakech s’est imposée comme terrain de jeu idéal de l’association, terreau fertile où naissent les idées, les nouvelles expériences qui font l’excellence de la gastronomie contemporaine. Car l’ambition de Les Grandes Tables du Monde n’est autre que de se faire l’étendard de cet art de vivre exceptionnel, de ces restaurateurs, hommes et femmes de métier, qui tirent leur épingle du jeu et réussissent, avec élégance et sincérité à transformer un repas en expérience sensorielle unique.

La Grande Table Marocaine
Preuve s’il en faut, avec le fastueux repas qui sera servi aux convives de La Grande Table Marocaine, qui au-delà de son nom et de son affiliation, illustre à merveille le dialogue entre tradition et innovation, cher à l’association. Yannick Alleno et son chef exécutif  Jérôme Videau y dévoilent une cuisine d’inspiration, puisée dans l’histoire culinaire du pays. Exploration du terroir autant que réécriture des classiques, la carte révèle des sh’hiwates, pastillas, tagines et autres tangias pensés comme des poèmes, savants jeux de textures, saveurs et rythmes, qui dessinent en filigrane le renouveau de la cuisine marocaine.

C’est de cet art-là, celui de la transmission des savoirs, du mouvement perpétuel qui anime et nourrit la haute gastronomie, dont il est question au cœur de l’association. C’est la volonté de s’ancrer dans un territoire, un patrimoine, une histoire riche, tout en revendiquant la liberté de créer sans frontière qui lie les 174 membres de Les Grandes Tables du Monde. Et c’est pour et par cela que l’association, représentée dans 25 pays, sur les 5 continents, est aujourd’hui l’un des plus beaux exemples de l’excellence gastronomique.

Une programmation riche et plurielle
L’association a donc souhaité, à son tour, faire vivre des expériences mémorables à ses membres. Lieux rares, dîners d’exception, tables rondes engagées, la programmation de ce 64ème congrès se veut riche et plurielle.

Puis, point d’orgue de cette rencontre, l’annuel gala de Les Grandes Tables du Monde clôturera cette édition par un dîner, orchestré par le chef et membre de l’association Yannick Alleno dans l’enceinte du Palais Dar El Bacha. C’est au cœur de la Medina, et avec pour toile de fond le musée des confluences, que Les Grandes Tables du Monde, va dévoiler le palmarès 2018 des prix remis par l’association. Ces récompenses vont avant tout célébrer l’expérience gastronomique comme une œuvre collective. Restaurateurs, sommeliers, pâtissiers, directeurs de salle, c’est l’écosystème tout entier de la profession qui est mis à l’honneur, une famille d’hommes et femmes de talent, entièrement dédiés au plaisir et au bien-être de leurs clients, mais aussi des leurs.

Références :

error: