Le 63ème Congrès Annuel à New York

Oct 30 2017

Le 63ème Congrès Annuel à New York

Du 16 au 18 octobre, la scène culinaire new yorkaise était à l’honneur de cette rencontre au sommet qui se tenait pour la première fois de l’autre côté de l’Atlantique.

Étendard de la haute gastronomie, l’ambition de l’association des Grandes Tables du Monde traverse les frontières et fait rayonner l’excellence culinaire dans le monde entier depuis ses premières années de création. Après les dorures des palais viennois et vénitiens des deux précédentes éditions, l’ultra créative New York, devenue l’une des grandes capitales de la gastronomie avec son approche multiple et décomplexée de la cuisine, et qui attire toujours plus de chefs venus tenter leur chance, s’est imposée naturellement comme cadre du Congrès 2017 auprès des membres du bureau des Grandes Tables du Monde, présidé par David Sinapian : «New York a toujours été la porte d’entrée des États-Unis pour les chefs français : André Soltner au Lutèce dès les années 60, suivi dans les années 70 de Michel Guérard chez Bloomingdale’s et au Club Régine, sans oublier la révolution lancée par Maguy et Gilbert Le Coze avec la création du Bernardin qui a contribué avec sa cuisine marine à initier les New-Yorkais à un goût nouveau avec des produits inédits. Aujourd’hui, notre Association est fière de compter cinq tables d’exception dans la ville.»

Le bureau des Grandes Tables du Monde ©kris maccota

Au casting de ces trois jours mémorables, 64 chefs et restaurateurs à la tête des restaurants parmi les plus prestigieux de la planète représentants plus de 150 étoiles, ont plongé dans l’effervescence de New York et multiplié les expériences et découvertes gourmandes à travers quelques uns de ses quartiers : de la soul food du chef Marcus Samuelsson dans son branché Red Rooster de Harlem, aux plats à la pointe de l’art de manger de Daniel Humm, chef du Eleven Madison Park à Manhattan (la réouverture dont tout le monde parle après plusieurs mois de rénovation) ou encore les produits bio cultivés à la Brooklyn Grange Farm, sur les toits d’un ancien chantier de l’US Navy transformés en ferme urbaine avec vue imprenable sur la skyline.

Mais aussi la projection en avant première américaine de « Gualtiero Marchesi, The Great Italian », le documentaire du réalisateur Maurizio Gigola consacré à Gualtiero Marchesi avec le concours de S.Pellegrino. Un bel hommage lui est rendu avec ce film qui revient sur son parcours exceptionnel, ses plus grands plats et l’impact essentiel qu’il a eu sur l’ensemble de la cuisine italienne.

LA GASTRONOMIE A L’ERE NUMERIQUE 

Un événement placé sous les signes du plaisir et de l’amitié, mais aussi du partage. Les membres des Grandes Tables du Monde ont participé à une journée d’échanges et de réflexions organisée sur le thème de « la gastronomie à l’ère numérique » en partenariat avec l’Université The New School et la prestigieuse James Beard Fondation, l’institution américaine qui vise à promouvoir les arts culinaires. L’occasion pour ses membres d’aller à la rencontre des étudiants qui ont pu entendre ces experts de la gastronomie et de la restauration, qu’ils soient jeunes ou établis de longue date, évoquer l’univers de la grande cuisine actuelle et future, des innovations culinaires à l’art de recevoir.

Ils ont ainsi pu assister à une conversation entre Will Guidara, copropriétaire du groupe de restaurants Make it Nice, et Adam Sachs, rédacteur en chef du magazine US Saveur, sur leur vision de l’évolution de l’industrie et le rôle joué par l’émotion pour créer une expérience gastronomique inoubliable.

Des rencontres aux valeurs fortes, mais aussi en avance sur leur temps en ce qui concerne les thématiques abordées durant les conférences :

La gastronomie aujourd’hui a abordé les solutions imaginées par les restaurateurs pour se distinguer au milieu de la profusion de contenus en ligne et d’avancées technologiques en restauration, ainsi qu’à la façon dont les données sont exploitées pour améliorer l’expérience du client et le fidéliser.

Intervenants : Alex Stupak (chef propriétaire de l’Empellon, Etats-Unis), Julien Royer (chef propriétaire d’Odette, Singapour), Soa Davies(vice-présidente des opérations F&B de Andre Balazs Properties).
Modérateur : Mitchell Davis (vice-président de la James Beard Fondation).

Une nouvelle ère de la restauration  s’est s’intéressée aux évolutions culinaires permises par la technologie, à la façon dont les meilleurs chefs actuels vont continuer à innover, ainsi qu’aux défis qu’ils doivent relever pour évoluer dans le respect de la tradition et de la culture gastronomique.

Intervenants : André Terrail (propriétaire et CEO de La Tour d’Argent, France), Danny Meyer (fondateur et CEO de Union Square Hospitality Group, Etats-Unis), Raffaele Alajmo (CEO et maître des Lieux de Alajmo Restaurant Group, Italie).
Modérateur : Helen Rosner (écrivaine et journaliste).

LA SOIREE DE GALA EN IMAGES

Point d’orgue de l’événement, c’est au 65e étage du Rockefeller Center, au cœur de l’un des plus célèbres établissements de New York, The Rainbow Room, que les Grands Prix 2017 ont été dévoilés lors du dîner de Gala préparé par les maisons new-yorkaises, membres des Grandes Tables du Monde : Jean-Georges Vongerichten (Jean-Georges), Daniel Boulud (Daniel), Daniel Humm (Eleven Madison Park), Corey Chow (Per Se) et Thomas Raquel (Le Bernardin).

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.